Interview de Jean-Paul Alibert, PDG de T-Systems France

Interview de Jean-Paul Alibert, PDG de T-Systems France

T-Systems, filiale de Deutsche Telekom, emploie 35.000 personnes dans le monde et réalise un chiffre d’affaires annuel de près de 7 milliards d’euros : 1/3 en réseaux et 2/3 en IT et sécurité. Nous restons de manière résolue sur une approche plateformes et opérations, donc services ….

Read More

Interview de Jonathan Brossard, CEO @ MOABI

Interview de Jonathan Brossard, CEO @ MOABI

Le 10 Octobre 2019 à Monaco, aux Assises de la Sécurité et des Systèmes d’Information, Jonathan Brossard, CEO de MOABI, va recevoir le Prix de l’Innovation des Assises pour la plateforme SaaS d’audit de sécurité automatisé pour les logiciels embarqués et l’Internet des Objets (IoT) développée par MOABI. Il nous en dit ici un peu plus….

Read More

LETTRE SDBR du 08 Novembre 2011

LETTRE SDBR du 08 Novembre 2011

La lettre SDBR du 8 Novembre 2011 disponible en téléchargement

Dans ce numéro vous pourrez lire, entre autres, une interview du général Pierre-Jacques Costedoat, PDG de SSF, et une interview de Laurent Heslault directeur des technologies de sécurité chez Symantec…

Read More

L’ANSSI présente DFIR ORC : un outil de collecte libre pour l’analyse forensique

L’ANSSI présente DFIR ORC : un outil de collecte libre pour l’analyse forensique

Conçu en 2011 pour répondre aux missions opérationnelles de l’ANSSI en matière d’investigation et de réponse à incident, le logiciel DFIR ORC (pour Outil de recherche de compromission) n’a cessé d’évoluer pour regrouper un ensemble d’outils qui permettent la recherche, l’extraction et la mise à disposition de données forensiques dans un environnement Microsoft Windows… à l’échelle d’un parc entier ! …

Read More

A Cholet (Maine et Loire), inauguration de la ligne de production des radios logicielles CONTACT qui équiperont prochainement les armées

A Cholet (Maine et Loire), inauguration de la ligne de production des radios logicielles CONTACT qui équiperont prochainement les armées

Joël Barre, Délégué général pour l’armement, a inauguré à Cholet le 17 septembre 2019 la ligne de production des radios logicielles CONTACT, en présence du Général de corps d’armée Bernard Barrera, Major général de l’armée de Terre, et de Patrice Caine, Président-directeur général de Thales. 8400 postes radios CONTACT sont prévus d’être livrés aux armées françaises pendant la loi de programmation militaire 2019-2025, principalement à l’armée de Terre….

Read More

OPEX : AUX UED, LE SENAT DEMANDE LA MISE EN ŒUVRE DE LA LOI DE PROGRAMMATION MILITAIRE

OPEX : AUX UED, LE SENAT DEMANDE LA MISE EN ŒUVRE DE LA LOI DE PROGRAMMATION MILITAIRE

Aux Universités d’été de la Défense, le président de la commission des affaires étrangères et de la défense du Sénat, Christian Cambon, rappelle que la solidarité interministérielle devra s’appliquer pour la prise en charge du surcoût des opérations extérieures…..

Read More

LETTRE SDBR du 11 Octobre 2011

LETTRE SDBR du 11 Octobre 2011

La lettre SDBR du 11 Octobre 2011 est disponible en téléchargement

Dans ce numéro vous pourrez lire, entre autres, une interview de Pascale Sourisse, qui était alors Senior Vice Président, Systèmes C4I de Défense et Sécurité de Thales, et une interview de Franck Greverie, qui était alors Directeur général de l’activité Sécurité des Technologies de l’Information de Thales. …

Read More

Naval Group a inauguré sur son site d’Angoulême-Ruelle avec la Région Nouvelle-Aquitaine un bâtiment moderne dédié à la R&D

Naval Group a inauguré sur son site d’Angoulême-Ruelle avec la Région Nouvelle-Aquitaine un bâtiment moderne dédié à la R&D

Hervé Guillou, PDG de Naval Group, et Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, ont inauguré le nouveau bâtiment du site d’Angoulême-Ruelle dédié au développement et aux innovations, baptisé Innov'Factory. …

Read More

LETTRE SDBR du 27 Septembre 2011

LETTRE SDBR du 27 Septembre 2011

La lettre SDBR du 27 Septembre 2011 est disponible en téléchargement

Dans ce numéro vous pourrez lire, entre autres, une Interview de Patrick Pailloux, ancien directeur général de l’ANSSI (agence nationale de la sécurité des systèmes d'information)…

Read More

LETTRE SDBR du 13 Septembre 2011

LETTRE SDBR du 13 Septembre 2011

La lettre SDBR du 13 Septembre 2011 disponible en téléchargement

Dans ce numéro vous pourrez lire, entre autres, une Interview de Riadh Cammoun, directeur de l’Institut CEA-List…

Read More

Interview de Raphaël Gorgé, Président Directeur Général du Groupe Gorgé

Interview de Raphaël Gorgé, Président Directeur Général du Groupe Gorgé

Interview parue le 09 Juillet 2019 dans la lettre SDBR N°219

SDBR : Quelles sont les activités du groupe Gorgé* ?

Raphaël Gorgé : Groupe Gorgé est une ETI indépendante créée par mon père, Jean-Pierre Gorgé, en 1990 et aujourd’hui cotée sur Euronext Paris. Nous sommes présents dans des industries de haute technologie, avec 3 domaines d’activité : les systèmes intelligents de sûreté avec ECA Group, la protection des installations à risques avec Baumert, Seres technologies, CLF Satrem et Van Dam, enfin, depuis 2013, l'impression 3D avec Prodways Group. Le Groupe Gorgé a réalisé un chiffre d’affaires de 296M€ en 2018, grâce à 2000 collaborateurs et une présence dans près de 10 pays.

SDBR : Quelle est la part d’ECA Group dans l’ensemble Groupe Gorgé ?

Raphaël Gorgé : L’apport d’ECA Group au chiffre d’affaires de notre Groupe est actuellement d’environ 36%. ECA Group a réalisé un chiffre d’affaires 2018 de 102M€ et nos prévisions étaient une progression de 5% sur l’année 2019, pour atteindre un chiffre d’affaires de l’ordre de 107M€. Le 22 mai 2019, le consortium Belgium Naval & Robotics, composé de Naval Group et ECA Group, a reçu la notification  d’un  contrat  de  fourniture  de  douze  navires  de  chasse  aux  mines  aux  marines  belge  et néerlandaise. Equipés au total d’une centaine de drones, constituant une dizaine de systèmes de drones (toolboxes), six navires sont destinés à la marine belge, les six autres seront livrés à la marine néerlandaise. C’est un contrat de 450M€ sur 10 ans pour ECA Group. Le programme va débuter par une phase de design d’environ 3 ans, avant la phase de production et de livraison des systèmes de drones. Le chiffre d’affaires constaté par ECA Group devrait être supérieur à 5M€ dès 2019, atteindre entre 15 et 20M€ en 2020, être proche de 40M€ en 2021 et s’établir entre 50 et 100M€ par an les cinq années suivantes. Le carnet de commandes d’ECA Group est à ce jour à un niveau historique, supérieur à 500M€. L’objectif d’une croissance du chiffre d’affaires de 5% en 2019 devrait donc être nettement dépassé.

SDBR: Ce contrat va t-il faire changer le groupe ECA de dimension ?

…./….

Read More

FireEye Identifie un Nouveau Groupe de Hackers Chinois

FireEye Identifie un Nouveau Groupe de Hackers Chinois

APT41 – un acteur œuvrant principalement dans l’espionnage et le cyber crime – il est responsable d’opérations ciblées contre des organisations dans 15 pays différents, dont la France, dans de multiples secteurs d’activités dont la santé, les jeux vidéo, le high tech et les medias.

Read More

Qualys se voit décerner quatre brevets pour Qualys Cloud Agent

Qualys se voit décerner quatre brevets pour Qualys Cloud Agent

Ces quatre brevets, ainsi qu'une demande en attente, constituent une famille de brevets intitulée « System and Method for Performing Remote Security Assessment of Firewalled Computer » (« Système et méthode pour évaluer à distance la sécurité d'un ordinateur protégé par un firewall ») et revendiquent une antériorité remontant à une demande provisoire déposée le 15 août 2008. En raison de cette date très précoce, cette famille de brevets est souvent considérée comme antérieure aux initiatives brevetées d'autres entreprises présentes sur le même marché.

Ces quatre brevets américains portent les numéros 8 281 396, 8 925 093, 9 432 392 et 10 015 187. Ils cumulent plus de 100 revendications de portée différente. Les brevets concernent les agents, notamment les agents hébergés légers et les agents sans serveur qui évaluent la sécurité et la conformité de bout en bout des points d'extrémité. Les agents Qualys évaluent les points d'extrémité dès que des modifications surviennent et permettent à un utilisateur Cloud de consulter l'état en cours des points d'extrémité, même si ces derniers sont en ligne ou inaccessibles…..

Read More

Le consortium Airbus-Proximus remporte le contrat pour le support et la maintenance à long terme du réseau Astrid, l'opérateur national belge

Le consortium Airbus-Proximus remporte le contrat pour le support et la maintenance à long terme du réseau Astrid, l'opérateur national belge

Astrid, l'opérateur national belge des réseaux de radiocommunication, de radiomessagerie et de répartition dédiés aux services d'urgence et de sécurité, a entériné sa confiance dans le consortium Airbus-Proximus en lui accordant le renouvellement de son contrat de support et maintenance….

Read More

Interview de Jean-François Delepau, PDG de LYNRED

Interview de Jean-François Delepau, PDG de LYNRED

Interview parue dans la lettre SDBR du 23 Juillet 2019

SDBR : Vous avez dévoilé le 1er juin le nom de la nouvelle entité réunissant Sofradir et Ulis : LYNRED. Pourquoi ce nom ?

Jean-François Delepau : Il fallait un nom fédérateur pour concrétiser la fusion de Sofradir et Ulis et trouver un nom n’a pas été si simple. « Red » fait bien sûr référence à la détection infrarouge, notre cœur de métier, et « Lyn » est le début de « lynx » qui est un animal connu pour la qualité de sa vue, pour son agilité et pour sa puissance. Le logo de Lynred exprime la précision, l’accompagnement, la coopération des équipes, la protection, la confiance et la vision à travers l’œil déjà présent dans nos précédentes signatures graphiques. LYNRED devient le nom de la nouvelle entité née de la fusion, mais Sofradir et Ulis vont rester des marques produits pendant quelques temps, le temps que nos clients aient intégré ce nouveau nom fédérateur. Nous avons participé depuis 2012 à la rationalisation des technologies infrarouges en France, en intégrant notamment des technologies qui avaient été développées par nos actionnaires Thales et Safran, et aujourd’hui toutes les technologies infrarouges de France sont au sein de LYNRED. LYNRED devient donc le deuxième acteur mondial sur chacun de ses deux créneaux et représente 18% du marché mondial. L’entreprise compte 1000 collaborateurs, pour l’essentiel basés à Grenoble, et réalise 225M€ de chiffre d’affaires : 43% dans la Défense, 34% dans l’Industrie, 12% dans l’Aéronautique civile et le Spatial, et 11% pour des produits grand public. …/…

Read More

LETTRE SDBR du 31 Mai 2011

LETTRE SDBR du 31 Mai 2011

La lettre SDBR du 31 Mai 2011 disponible en téléchargement

Dans ce numéro vous pourrez lire, entre autres, une interview de Jérôme Fournel, ex-directeur général des douanes et des droits indirects…

Read More

LETTRE SDBR du 17 Mai 2011

LETTRE SDBR du 17 Mai 2011

La lettre SDBR du 17 Mai 2011 disponible en téléchargement.

Dans ce numéro vous pourrez lire, entre autres, une interview de Marwan Lahoud, ex-Directeur Général Délégué à la Stratégie et au Marketing du groupe EADS (ex-Airbus)…

Read More

La Serbie signe un contrat d’acquisition pour le système de défense anti-aérienne à courte portée MISTRAL 3

La Serbie signe un contrat d’acquisition pour  le système de défense anti-aérienne à courte portée MISTRAL 3

Le 15 juillet 2019, à l’occasion de la visite du Président de la République française en Serbie, MBDA a annoncé la signature d’un contrat portant sur l’acquisition de systèmes de défense anti-aérienne à courte portée MISTRAL 3 par le ministère de la défense serbe. Avec cette première commande de missile européen, la Serbie devient le 32ème pays client du missile Mistral et le 10ème pays invité à rejoindre le Club des Utilisateurs Mistral. La Serbie pourra ainsi bénéficier d’un large retour d’expérience de la part des nombreuses forces armées utilisatrices du système en Europe et contribuer à la définition des futures évolutions de ces systèmes.

Le contrat porte d’une part sur l’acquisition de missiles Mistral, de leurs systèmes de lancement MANPADS pour personnel débarqué, et des équipements et de la logistique associée, et d’autre part sur la fourniture d’une assistance technique et matérielle devant permettre l’intégration du missile Mistral sur les véhicules tout terrain PASARS des forces armées serbes.

Dernière génération de la famille Mistral aujourd’hui en service, le Mistral 3 se distingue par une très haute résistance aux contremesures infrarouges et par la capacité à engager des cibles aériennes à faible signature thermique, telles que missiles et drones.

Éric Béranger, CEO de MBDA présent lors de la signature de ce contrat, a déclaré : « Ce contrat est la première étape d’une coopération que nous allons construire avec la Serbie dont les objectifs de sécurité rejoignent largement ceux de la France et de l’Union Européenne. »

Read More

Pour améliorer l’interconnexion entre les plateformes, Thales lance NEXEN

Pour améliorer l’interconnexion entre les plateformes, Thales lance NEXEN

Le combat aérien repose de plus en plus sur des plateformes interconnectées qui échangent des données numériques entre elles. La corrélation en temps réel des données offre une supériorité informationnelle aux forces armées. Leurs missions nécessitent de nombreux moyens de communication qui doivent être gérés sans se préoccuper du canal de transmission utilisé. Thales propose donc NEXEN, un serveur de communications sécurisées, pour fournir au pilote la meilleure connectivité de manière simplifiée.

Au cœur de la connectivité aéronautique, NEXEN intègre toutes les fonctions nécessaires à un aéronef militaire pour échanger des données en temps réel. Grâce à NEXEN, les moyens peuvent être mutualisés, chaque niveau de sécurité peut disposer de sa propre chaine de transmission dédiée. Avec son boîtier certifié par l’ANSSI, NEXEN garantit la séparation des flux de données suivant leur niveau de confidentialité et la mise en œuvre des meilleures protections de cybersécurité.  Le pilote peut gérer toutes les radios en même temps, ce qui limite sa charge de travail. Les systèmes de mission peuvent échanger en temps réel leurs données respectives. Cette solution permettra ainsi au pilote de mieux se concentrer sur son cœur de mission dans les moments de prise de décision critique.

Read More