THALES au Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace du Bourget

THALES au Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace du Bourget

Alex Cresswell Thales Executive Vice President for Land and Air Systems

Alex Cresswell Thales Executive Vice President for Land and Air Systems

En levée de rideau du Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace (www.siae.fr ) qui se tiendra au Bourget du 17 au 23 juin 2019, le groupe THALES, par la voix d’Alex Cresswell, directeur général adjoint systèmes terrestres et aériens, est revenu sur les composantes du combat moderne. Il a notamment insisté sur la globalisation du champ de bataille, sur la saturation des attaques en utilisant des moyens conventionnels aujourd’hui totalement interconnectés, des outils électroniques sophistiqués et des attaques d’armes cyber. La révolution du digital et du tout connecté pour la guerre en réseau nécessite une information en temps réel, disponible par tous les acteurs du champ de bataille : ce qu’on appelle le combat collaboratif.

Le groupe THALES amène sa contribution au travers de produits comme TALIOS ou le Radar terrestre GF 300

La nacelle optronique TALIOS dispose de capteurs électro-optiques et infrarouges à haute résolution, d’une stabilisation de la ligne de visée et de traitements images performants permettant l’identification de cibles de jour comme de nuit pour pouvoir réaliser des frappes en profondeur à longue portée. L’Intelligence Artificielle embarquée permettra un traitement en vol presque en instantané d’importants volumes de données collectées pour extraire et identifier des cibles, puis les engager en toute sécurité. La nacelle TALIOS a été qualifiée en 2018 par la Direction générale de l’armement (DGA) et est en train d’être déployée sur le standard F3R du Rafale.

La nacelle TALIOS de THALES sous le RAFALE de DASSAULT AVIATION

La nacelle TALIOS de THALES sous le RAFALE de DASSAULT AVIATION

Le GF 300 de Thales

Le GF 300 de Thales

Présenté pour la 1ère fois au salon du Bourget 2017, le Radar GF300, de la famille des radars multifonctions Ground Fire, est entièrement numérique. Doté de la technologie à antenne active (AESA), il est  très compact, déployable en moins de 15 minutes, mobile sur tout type de terrain et aérotransportable. Il a toute sa place dans le cadre de missions de surveillance et de défense aérienne, y compris  anti-missile balistique. La DGA consulte actuellement THALES sur le GF 300 dans la perspective du choix définitif du radar qui équipera le programme SAMP/T NG ; la décision interviendra d’ici la fin de l’année 2019.

L’annonce le 06 juin 2019 de l’acquisition par Thales de la société américaine Psibernetix s’inscrit dans la logique de l’équipement en Intelligence Artificielle (IA) de ces outils de combat collaboratif. Rappelons que la société Psibernetix est devenue célèbre en 2016 grâce à son application de combat aérien appelée ALPHA, qui a constamment battu les pilotes de l’US Air Force dans des combats aériens simulés… www.thalesgroup.com

Crédits photos THALES

Une ville sous contrôle des cybercriminels : Baltimore (Maryland)

Une ville sous contrôle des cybercriminels : Baltimore (Maryland)

« Anjou Electronique » devient « Ametra Integration »

« Anjou Electronique » devient « Ametra Integration »